Séminaire ÉvalPOP 2017: un franc succès

Le 16 mai 2017, près de soixante-dix personnes ont assisté au Séminaire ÉvalPOP se tenant à la Maison du développement durable.

Lors du Séminaire ÉvalPOP 2017, les participants ont pu définir collectivement les leviers à mettre en œuvre dans les organismes communautaires autonomes pour assurer la pérennisation de leurs pratiques en évaluation.

Un panel d’expertes pour un regard extérieur sur les enjeux de l’évaluation

La journée a commencé par une Table ronde réunissant trois conférencières passionnées et passionnantes, Lynda Rey et Maria José Arauz de la Fondation One Drop et Manuela Mendonça de l’Institut Nazareth et Louis Braille (INLB), qui sont venues partager les enjeux de leurs pratiques pour la pérennisation de l’évaluation.

 

Des témoignages de groupes ayant participé à ÉvalPOP

Puis, quatre organismes communautaires – Dispensaire diététique de Montréal, SAC Anjou, CAMÉÉ, Ex æquo – ont présenté les changements vécus dans leur organisation à la suite de la démarche d’ÉvalPOP, programme de formation et d’accompagnement en évaluation des effets.

 

Maintenir le cap sur l’évaluation des effets: Le gouvernail de la pérennité

En après-midi, les participants ont discuté autour de quatre dimensions qui conditionnent la pérennisation: les ressources dédiées (mémoire), la routinisation des pratiques (adaptation), la culture de l’organisation (valeurs) et la gouverne de l’organisation (règles). Une mise en commun a permis de définir les leviers d’action pour assurer la pérennité de l’évaluation dans un organisme communautaire.

En actionnant les leviers identifiés collectivement dans notre Gouvernail de la pérennité, les organismes communautaires mettent toutes les chances de leur côté pour développer et maintenir des processus d’évaluation pérennes en cohérence avec leur mission de transformation sociale.

Un immense merci à l’ensemble des participants et participantes qui ont fait de ce séminaire un succès.