5 à 7 du CFP: Qui sont ces passagers clandestins?

Ou… les métaphores et trompes l’œil des discours économiques

Le 10 novembre 2016, le CFP avait organisé une discussion sur le livre « Les passagers clandestins – métaphores et trompe-l’oeil dans l’économie« .

En présence de l’auteur Ianik Marcil, économiste indépendant, écrivain, chroniqueur, qui s’intéresse aux transformations sociales, à la question du risque, la culture, l’innovation et au développement économique. C’est un amoureux des arts visuels… il dit de lui-même qu’il est un punk à cravate.

À force de répéter ce genre de métaphore, on en vient à nous faire croire que le marché possède une vie propre et autonome.

2016-11-10-passagers_2

Le discours économique et politique contemporain est truffé de métaphores et de trompe l’œil masquant la réalité et la complexité des phénomènes sociaux. Ces passagers clandestins du discours économique tirent profit d’une apparence de vérité sans payer leur dû de réflexion et d’explication de la réalité. Nous devons nous objecter à ces stratégies rhétoriques car elles laissent croire qu’un autre monde n’est pas possible.